L’équipe de football du Rouge & Or s’échauffe avant le début de la partie contre les Stingers de Concordia, dimanche en avant-midi. (Crédit photo : Sasha Trudel)

La fin de semaine dernière, la saison reprenait pour les jeunes joueurs de sport à Québec. William Rousseau, le gardien de but des Remparts, et Émile Choquet, botteur pour l’équipe de football du Rouge & Or, se sont confiés à l’Exemplaire sur l’intérêt d’une bonne préparation physique et mentale. Les deux athlètes appartiennent aux deux principales équipes de la ville dans leur sport, données favorites par le public dans leur conquête de la coupe en fin de saison !


Vendredi, en début de soirée, le match d’ouverture des Remparts de Québec prend place au Centre Vidéotron. En ce premier match de la saison, les joueurs sont prêts, dont Rousseau qui défend les filets de l’équipe : « C’est la première game, c’est la présentation. Il y a un peu de logistique avant le début du match, mais on se prépare comme si c’était n’importe quel match ». Leur préparation physique consiste à des entraînements de près de deux heures, et ce, dès le mardi. C’est Patrick Roy qui assure la préparation des joueurs en tant qu’entraîneur-chef des Remparts. « Pat nous a bien dit de simplement jouer la game et de ne pas penser. Il faut juste travailler », se rappelle le gardien de but.

Dimanche, en début d’après-midi, l’équipe de football du Rouge & Or se prépare à gagner face aux Stingers de Concordia. Les joueurs de football ont une préparation physique semblable à celle des Remparts. De leur côté, il s’agit de quatre entraînements par semaine qui sont axés sur le côté technique. Le lundi est une journée de repos. De cette manière, ils se remettent rapidement des parties qui ont lieu durant la fin de semaine. Cependant, Émile Choquet, botteur, mentionne davantage l’importance de la préparation mentale : « On regarde des séances vidéo avant les pratiques. Les gars passent beaucoup de temps avec les coachs pour se préparer le mieux possible à affronter les équipes adverses. Chacun doit avoir sa petite façon d’appréhender les choses et de se préparer à une partie. C’est très bénéfique ». Choquet exprime fièrement : « Je suis toujours satisfait de ma préparation. Je me mets tout le temps dans ma bulle, surtout dans la position de botteur. C’est assez mental. J’ai lu un article la semaine passée sur un joueur de la NFL et il expliquait que la position de botteur c’est 80% mental et l’autre 20%, c’est mental aussi. C’est très peu physique ». Selon lui, la visualisation, le sommeil ainsi qu’une bonne alimentation sont aussi des facteurs importants qui contribuent à la réussite d’un bon match et à un public satisfait.

Un public fidèle

À Québec, les Remparts ainsi que le Rouge & Or sont les équipes favorites de leurs disciplines respectives. Entre la première et la deuxième période des Remparts, l’Exemplaire a rencontré Lauriane et Steve. Cette saison, le duo père-fille ne manquera aucune partie. Ils ont de grandes attentes envers l’équipe de hockey : « Cette année on n’a pas le choix, il faut aller pour la Coupe du Président !», exprime Steve avec conviction. Lauriane, qui porte fièrement son chandail des Remparts, ajoute : « Je pense que la façon dont ça s’est terminé l’année passée, il faut aller pousser et aller chercher ce à quoi on a droit ! »

Au Stade TELUS-Université Laval, lors du tailgate, la victoire du Rouge & Or s’anticipe aussi auprès d’Étienne et de Danny. Tous deux anciens étudiants de l’Université Laval, ils assument entièrement leur sentiment d’appartenance à l’équipe de football. Danny exprime en riant : « Ça fait deux ou trois ans qu’on vient au Rouge & Or… C’est pas vrai, ça fait 25 ans qu’on vient ici ! » Son ami Étienne complète : « On a nos billets de saison depuis 25 ans. Section 121. Toujours les mêmes sièges ! »

Pour ces partisans de sports, la saison est loin d’être terminée !