L'équipe masculine de volleyball Rouge et Or ont bien entamé le tournoi. — Photo Raphaël Bergeron-Gosselin

QUÉBEC — Les finales provinciales de volleyball universitaire prenaient leur envol cette fin de semaine. Les hommes, grands favoris pour l’emporter, ont débuté sur une note positive en mettant la main sur la première rencontre, contre les Carabins. Les femmes, pour leur part, se sont rendues la tâche plus difficile en s’inclinant également face aux Carabins lors du premier duel disputé à Montréal.

La formation féminine devait se rendre à Montréal vendredi soir pour le premier affrontement, mais le tout a été reporté au lendemain en raison des conditions météorologiques. Malgré une belle bataille, la troupe de Olivier Caron a dû s’avouer vaincue en cinq manches.

La déception était visible autant chez les joueuses que chez les entraîneurs suite à la défaite. Du côté des Carabins, l’entraîneur Olivier Turmel était heureux du travail de ses protégés, mais reconnaissait que le gros du travail est encore à faire. «Ce qu’il faut retenir, c’est que cette série n’est pas terminée. Le Rouge et Or a démontré aujourd’hui qu’il allait se battre jusqu’à la fin», a avoué le pilote des Carabins.

Le deuxième affrontement de cette série aura lieu vendredi soir au PEPS de l’Université Laval.

La troupe de Pascal Clément a mieux débuté sa série en l’emportant en quatre manches contre les Carabins. Malgré une domination des locaux durant les deux premières manches, les Carabins n’ont pas abandonné et ont arraché la troisième manche au compte de 25-19. «À Montréal, il faudra se préparer à un bon défi, et c’est tant mieux, parce qu’en préparation pour le championnat canadien, on doit élever notre niveau plus que ce qu’on a fait dans le troisième set, assurément», a exprimé Pascal Clément.

Clément était tout de même très heureux de la manière dont ces joueurs ont débuté la rencontre. En raison de leur premier rang au classement, ses protégés bénéficiaient d’un accès direct en finale. Il n’avait pas été en action lors d’une vraie partie depuis deux semaines. «J’étais très heureux de voir le début du match. Je crois que les joueurs ont joué dans le cadre qu’on s’était donné», a expliqué l’entraîneur.

Toutefois, Pascal Clément a tenu à souligner que ces joueurs devaient terminer le travail avant d’avoir droit à des félicitations. « Pas de félicitation pour la bonne raison que c’est le premier match. Il y en aura quand on aura gagné le championnat provincial.»

Des honneurs bien mérités

Plus tôt cette semaine, les honneurs individuels étaient remis au sein du volleyball universitaire québécois et comme à l’habitude, le Rouge et Or en a raflé la majorité.

Du côté des femmes, Esther Gilbert a été élue sur la première équipe d’étoiles, tandis qu’Ève Thibault et Sophie Dallaire ont été sélectionnées sur la seconde équipe d’étoiles.

Chez les hommes, l’attaquant Tommy Bélisle a reçu le titre de joueur par excellence de l’année. Deux autres de ses coéquipiers ont été nommés sur l’équipe d’étoiles. Il s’agit de l’attaquant Olivier Janini et du libéro Vincent Thibault-Bernier.

Le passeur Marc-André Morency a été nommé recrue de l’année et l’entraîneur Pascal Clément a été sacré entraîneur de l’année pour la huitième saison consécutive.