Accolade entre joueurs suite au but de Pierre-Olivier Roy. (Crédit photo : Victoria Sanfaçon)

Les Remparts de Québec ont remporté le match d’ouverture de la saison 1 à 0 contre les Saguenéens de Chicoutimi vendredi soir, au Centre Vidéotron, même s’il manquait plusieurs joueurs dans leurs rangs. Patrick Roy se dit satisfait de leur performance.

L’unique but de la partie a été compté par le numéro 8, l’attaquant Pierre-Olivier Roy, à 1 minute et 20 secondes de la deuxième période. De son côté, William Rousseau a réalisé son premier blanchissage de la saison en arrêtant 23 tirs des Saguenéens. Le gardien de but de 19 ans est confiant pour la suite : « L’année passée, c’était la même affaire : j’ai commencé avec deux blanchissages. Je ne veux pas m’asseoir là-dessus, par exemple. Je veux continuer tout au long de la saison. »

Le match s’est déroulé en l’absence de huit joueurs dans l’équipe des Remparts, dont sept qui sont encore dans des camps d’entraînement professionnels aux États-Unis et un qui est blessé. Ce sont donc les vétérans de la formation qui ont assuré la victoire de leur équipe. « Même s’il manque nos joueurs qui sont dans les camps en ce moment, je trouve qu’on est quand même bien rassemblés en équipe », affirme Rousseau. « On a fait les bonnes affaires et la game de hockey ne ment pas quand on fait ça. On a été capables de bien travailler là-dedans. »

Un travail d’équipe

Selon Patrick Roy, c’est le travail de l’ensemble de la formation qui leur a permis de remporter ce premier match : « C’est un peu le message qu’on a passé cette semaine aux joueurs. On voulait travailler dans la collectivité, pis c’est un peu ce qu’on a fait. Tout le monde a joué à l’intérieur de son rôle. On a eu plusieurs bonnes chances de marquer. Moi, je suis content de la performance de l’équipe. »

L’entraîneur-chef, qui entame ce qui est potentiellement sa dernière saison au sein de la LHJMQ, a également souligné l’importance du leadership au sein de son équipe : « C’est un peu l’identité qu’on a. […] [Nos vétérans] s’assurent que les gars sont bien dans l’équipe. Sincèrement, ils ont tous joué un fort match. »

Du côté des Saguenéens, l’entraîneur-chef Yannick Jean explique la défaite de son équipe par la timidité de ses plus vieux joueurs : « Je suis déçu de nos gars qui ont de l’expérience dans cette ligue-là. On a 4 ou 5 attaquants de 18 ou 19 ans qui ont été invisibles. Si les jeunes ne marquent pas, personne ne marque. »

Pas moins de 9890 spectateurs étaient présents au match d’ouverture, ce qui a ravi Roy : « De voir les partisans venir en grand nombre comme ils l’ont fait ce soir, ça en dit sur la qualité des gens à Québec par rapport au hockey. » Le prochain match des Remparts se déroulera samedi après-midi dans le Centre Vidéotron, contre les Tigres de Victoriaville.