Exemplaire : Média-école des étudiants en journalisme

Média-école des étudiants en journalisme

Soccer récréatif: Les ligues dressent un bilan positif d’une saison hors de l’ordinaire

14 octobre 2020 - 14:51

Depuis le 17 juin dernier, les différentes ligues de soccer du Québec ont pu reprendre.(Crédit:Pixabay, Creative Common)


Mathieu Fournier

Alors que la saison estivale a débuté plus tard que dans le passé pour les passionnés de soccer, les différentes organisations et associations du Québec ont quand même pu permettre aux jeunes de pratiquer en dépit des nombreuses embuches liées aux consignes sanitaires. Notre journaliste, Mathieu Fournier, est donc allé rencontrer différents acteurs du soccer québécois pour mieux comprendre la réalité vécue cette année, mais également pour faire un bilan de cette saison des plus exceptionnelles.

L’Association Régionale de Soccer de Québec (ARSQ)

En 2019, l’ARSQ comptait environ 28 300 membres actifs, dont 24 329 joueurs. (Crédit photo: ARSQ)

Regroupant 18 associations régionales de la Fédération de Soccer du Québec, l’Association Régionale de Soccer de Québec a dû respecter un protocole strict pour permettre le retour au jeu. Elle devait également s’assurer qu’aucun tournoi ou festival n’ait lieu dans la province avant la fin août, mais également qu’aucune activité ne soit organisée pour les plus jeunes à l’échelle régionale (Centre développement régional, Sélections régionales, Jeux du Québec). De plus aucun spectateur n’a été admis lors des phases finales Seniors(es) afin d’éviter tout rassemblement festif. Ces éléments ont eu des répercussions très positives sur cette saison 2020 explique sa représentante.

« À la lumière de ce que l’on a pu observer, il s’agit d’une saison qui a tout compte fait très bien été avec très peu de cas de COVID-19, mais surtout AUCUNE transmission dans le cadre de la pratique sportive. Sur 90% de la saison, nous avons eu que 3 cas de COVID-19 confirmés. » — Anne-Marie Caron, responsable des communications de l’ARSQ.

Madame Caron explique que lorsqu’un cas était déclaré dans l’une des équipes appartenant à l’ARSQ, chaque équipe était responsable de communiquer avec sa ligue pour s’assurer que le match à venir soit reporté, et ce jusqu’à ce que l’ensemble de l’équipe ait reçu un test négatif. Pour elle, le fait que cette saison ait été des plus réussies a été possible grâce au travail acharné de la part de l’ensemble des clubs, mais aussi de l’ensemble des membres qui ont appliqué le protocole de retour au jeu lors de cette saison 2020.

« Ce qui est important de mentionner, c’est un gros travail d’équipe que nous avons eu entre Soccer Québec, les clubs ainsi que les équipes pour faire en sorte que nous avons eu le droit malgré tout à une saison exceptionnelle. Sans le travail de tous ses intervenants, nous n’en serions pas là ! » — Anne-Marie Caron, responsable des communications de l’ARSQ.

La Ligue de Soccer Inter-Beauce (LSIB)

Active depuis plus 15 ans, la Ligue de Soccer Inter-Beauce est présente dans les MRC de la Nouvelle-Beauce et de Bellechasse. (Crédit photo: LSIB)

Active depuis plus 15 ans, la Ligue de Soccer Inter-Beauce est présente dans les MRC de la Nouvelle-Beauce et de Bellechasse. (Crédit photo: LSIB)En Beauce, la Ligue de Soccer Inter-Beauce a débuté ses activités le 6 juillet dernier, pour les conclure le 28 aout . Durant ce laps de temps, la LISB a même organisé un tournoi comptant une cinquantaine d’équipes membres de la ligue. Celui-ci se déroulait sur quatre terrains pour s’assurer de ne pas créer de rassemblement de trop grande envergure.

« Si je pouvais décrire cette saison de soccer 2020 en trois mots, cela serait par les mots adaptation, restrictions et unique. » — Anne-Sophie Coté, responsable technique pour l’organisation des Griffons de Bellechasse.

Lorsque l’on parle d’adaptation et de restrictions, l’équipe responsable des Griffons de Bellechasse, comme plusieurs autres organisations à travers le Québec, a dû adapter ses installations pour s’assurer de répondre aux mesures sanitaires mises en place par la Santé publique. Anne-Sophie Coté mentionne par exemple l’ajout de désinfectant à l’entrée des terrains de soccer, celle d’affiches concernant les mesures sanitaires à adopter, ainsi que l’ajout d’un plexiglas pour la cantine. Lors des pratiques et des matchs ayant eu lieu à Saint-Anselme, l’organisation des Griffons de Bellechasse a distribué régulièrement de gel hydroalcoolique, désinfecté le matériel avant et après utilisation, lavé ses dossards après chaque utilisation et interdit de rentrer dans le local de rangement du matériel.

Toutefois, Anne-Sophie Coté est également consciente que tout n’était pas parfait et que si cette saison 2020 était à faire, certains éléments seraient à revoir.

« Si cette saison 2020 était à refaire, certains éléments seraient à revoir. Par exemple, comme ils le font présentement le hockey, nous pourrions limiter le nombre de parents présents près du terrain afin de maintenir les mesures de distanciation tout au long de la saison, mais également nous assurer du respect du deux mètres autant pour les joueurs sur le banc que pour les parents dans les estrades. » — Anne-Sophie Coté, Responsable technique pour l’organisation des Griffons de Bellechasse.

À part ces deux éléments, est-ce que tout était parfait? Nous nous sommes entretenus avec Raphaël Pellerin, joueur pour l’équipe U16 et arbitre des Griffons de Bellechasse fait lui aussi un bilan de cette saison 2020 de soccer.

Un futur porteur d’espoir

Comme pour plusieurs autres domaines, le futur de la pratique du soccer au Québec est très difficile à prévoir en raison de l’évolution constamment changeante de la pandémie. À en croire les commentaires d’Anne-Marie Caron, la saison d’automne/hiver pourrait même être très difficile pour les différentes organisations du Québec :

« La saison automne/hiver risque d’être plus sensible, mais c’est uniquement au printemps prochain que nous pourrons sentir les effets directs de la pandémie sur notre sport. Mais il est quand même très rassurant pour nos membres que de constater que la Covid n’ait pas créé d’éclosion dans la pratique du soccer. » — Anne-Marie Caron, responsable des communications de l’ARSQ.

Pour ce faire, les différentes associations de soccer du Québec devront faire face à différents défis : est-ce que la saison d’été 2021 pourra se tenir en entier ? Comment se fera la gestion des cas de Covid dans une équipe qui a un calendrier de matchs planifiés? Les équipes pourront-elles reprendre les matchs annulés en cours de saison? Selon nos deux intervenants, le plus difficile sera peut-être de maintenir l’engouement envers le soccer pour les saisons à venir.

« Certains joueurs ont décidé de se concentrer sur un autre sport (individuel), ou autre activité, cet été, en raison de la pandémie. Il se peut que ceux-ci se soient découvert une nouvelle passion et que nous perdions des inscriptions au cours des prochaines années. » — Anne-Sophie Coté, Responsable technique pour l’organisation des Griffons de Bellechasse.