Exemplaire : Média-école des étudiants en journalisme

Média-école des étudiants en journalisme

Salon de la course à pied et du triathlon de Québec : pour le plaisir des passionnés

17 avril 2018 - 17:08

De nombreux exposants présentaient leurs produits lors du Salon de la course à pied et du triathlon. (Crédit photo : Jason Joly)


Jason Joly, Roxane St-Pierre Rousseau

Le PEPS de l’Université Laval a accueilli le Salon de la course à pied et du triathlon de Québec les 14 et 15 avril derniers. Les passionnés ont eu l’occasion de se réunir et de rencontrer plusieurs intervenants du milieu en visitant les nombreux kiosques et de participer à différentes activités. 

Le Salon de la course à pied et du triathlon de Québec en est à sa quatrième édition. Il s’agit de sa deuxième  année consécutive à être présentée au complexe sportif de l’Université Laval. L’événement est organisé à Québec ainsi qu’au Palais des congrès situé à Montréal. Pour Yves St-Louis, organisateur et instigateur de l’événement, la mise en place de ces salons est un passe-temps, pour le plaisir de la course à pied.

Des activités de course, comme celle du 5 km Défi du printemps, avaient lieu en même temps. Des amusements sportifs étaient disponibles pour les enfants présents, comme un mur d’escalade et des jeux gonflables. Selon monsieur St-Louis, l’événement s’adresse à toute la famille et à tous les types de coureurs :

De plus, de nombreuses conférences ont été organisées afin d’informer les coureurs, expérimentés ou non, sur leur sport de prédilection. « On essaie de créer un happening, un événement où le coureur vient chercher plus que ça, on organise des conférences », précise l’organisateur.

Yves St-Louis donne l’exemple du physiothérapeute Blaise Dubois qui a abordé les mythes et les réalités en course à pied. Le comédien et sportif Patrice Godin a également parlé de son expérience de coureur d’ultra-marathon lors d’une conférence en format questions et réponses.

Des exposants de tous horizons

L’événement comptait 43 exposants, tous venus parler de différents sujets en lien avec la course à pied. Majoritairement de la région de Québec, ils présentaient donc des produits locaux que les coureurs de la ville connaissent bien. Il importait à monsieur St-Louis de présenter l’événement de manière locale aux personnes qui visitent les kiosques et comme il vient de Québec, c’est d’autant plus un aspect central pour lui.

De nombreux sportifs sont venus s’informer sur leur activité préférée. (Crédit photo : Jason Joly)

Parmi les exposants figuraient entre autres des boutiques spécialisées dans la vente d’équipements de sports, de boissons nutritifs et d’aliments santé ainsi que des groupes sportifs de toutes sortes. Pour Yves St-Louis, le but de ce grand regroupement de kiosques était justement de couvrir tous les sujets qui concernent la course :

Motiver les jeunes

Certains exposants ne sont pas sur place pour vendre leurs produits, mais pour promouvoir leurs activités et c’est le cas de Motivaction jeunesse. Jonathan Dussault, coordonnateur aux événements et aux communications, précise que l’organisme est très présent aux côtés des jeunes qui sont accueillis dans ses activités : « On leur fait établir un lien de confiance avec une personne adulte et ça devient comme un groupe d’appartenance pour les jeunes ».

L’organisme intègre des jeunes de différents milieux pour les motiver à s’adonner à des activités sportives et ainsi leur permettre de réussir et de contrer le décrochage scolaire, entre autres.

Un salon populaire

D’après Yves St-Louis, ce sont plus de 5 000 personnes qui ont foulé le sol du PEPS durant les deux jours du Salon, le samedi étant la journée la plus achalandée. « Les gens ont le temps de faire le tour et de venir chercher ce qu’ils veulent ici », conclut l’organisateur.