Exemplaire : Média-école des étudiants en journalisme

Média-école des étudiants en journalisme

Le Pole Fitness : une discipline sportive en émergence

4 octobre 2018 - 10:32

Marie-Philip Thibault pendant qu'elle pratique un mouvement de Pole Fitness.


Chloé Thibault, Vicky Plourde

Le Pole Fitness est un sport qui gagne en popularité chaque année. Bien que ce soit une pratique émergente et parfois controversée, certaines personnes l’ont déjà adoptée. Dans la région de Québec, quelques studios sont équipés pour en assurer la pratique comme le studio Namaste Yoga situé à Lévis. En quoi consiste donc ce sport qui était à l’origine une pratique exotique?

Le Pole Fitness s’apparente beaucoup à la gymnastique, à l’exception qu’il est pratiqué sur une barre verticale plutôt qu’horizontale. Il peut être pratiqué selon le style de Pole Dance, soit de la danse autour de la barre. Dans le style de la gymnastique, il faut plutôt combiner des figures de force et de flexibilité à l’aide de la barre.

Pour Marie-Philip Thibault, athlète de Pole Fitness et kinésiologue, « ça apporte beaucoup sur le plan physique. On développe de la force principalement au niveau du haut du corps, de la flexibilité, de l’équilibre et beaucoup de confiance en soi ». Plus précisément, puisque le majeur défi de ce sport est de constamment soulever le poids de son corps, les muscles dorsaux, les deltoïdes et les biceps sont constamment mis à contribution. Des positions qui nécessitent de se tenir horizontalement à la barre telles que le drapeau font travailler les obliques, les abdominaux et les dorsaux. Les fléchisseurs de la hanche sont également importants pour permettre les nombreuses levées de jambes.

L’apport d’Instagram

Instagram agit comme un fil conducteur dans le développement du Pole Fitness. Avec plus de 3,1 millions de publication reliés à ce sport, les gens partagent régulièrement ce qu’ils font. En voyant un nouveau mouvement, une personne pourrait décider de l’essayer et de le partager à son tour sur son compte Instagram, ce qui fait en sorte que le Pole Fitness est en évolution constante. C’est également un outil d’apprentissage, puisque peu de gens sont qualifiés pour enseigner ce sport au Québec. Pour plusieurs, c’est un apprentissage en autodidacte. Marie-Philip Thibault qualifie même Instagram de « livre d’art d’idées pour le Pole ».

Il est possible de constater sur cette photo que plusieurs publications sont partagés par la communauté du Pole Fitness

L’apport de ce média social est indéniable pour l’évolution du Pole Fitness, mais il y a un manque de formations au Québec et cela peut présenter un défi pour plusieurs. Les vidéos en ligne ne donnent pas d’indications précises par rapport au placement du corps, ce qui peut engendrer des blessures. Catherine Bérubé, propriétaire du Studio Namaste Yoga à Lévis et entraineuse de Pole, a suivi sa formation à Las Vegas avec Fawnia Mondey, pionnière du Pole Fitness. Elle mentionne l’importance d’un bon encadrement :

 « C’est sûr que d’avoir des gens formés, des studios et des professeurs, ça nous fait grandir et évoluer plus vite dans notre pratique et c’est un environnement beaucoup plus sécuritaire. »

 

Un sport controversé ?

La propriétaire du Studio Namaste Yoga est consciente qu’une certaine controverse est encore liée au Pole Fitness, mais elle tente de démystifier cette idée.

 « On associe encore beaucoup Pole Dancing et danseuses, alors que ce n’est pas du tout ça qu’on fait ici, on essaie de l’amener un peu plus d’un côté fitness, un côté peut-être sensuel des fois, mais qui est toujours dans le respect de notre corps, de notre féminité. Je pense que les gens ont un intérêt pour ça mais qu’il y a encore une peur de jugement. »

Marie-Philip Thibault est également de cet avis. Elle considère que c’est peut-être par manque de connaissances envers cette pratique que les gens en ont une perception un peu négative. Sur une touche plus encourageante, elle ajoute que  « c’est tellement plaisant que souvent les gens qui l’essaient vont l’adopter. »

À l’heure actuelle, il existe deux studios dans la région de Québec : Le Studio Parallèle à Québec et le Studio Namaste Yoga  situé à Lévis. Le studio Parallèle offre notamment des partys de filles pour celles qui voudraient s’initier à la pratique entre amies.

L’endroit où se retrouve le studio Namaste Yoga à Lévis.

À ce jour, il n’existe aucune association québécoise de Pole Fitness. Par contre, une association canadienne existe. La fédération internationale de Pole Fitness, pour sa part, a déjà entamé des démarches pour que ce sport soit reconnu par le Comité international olympique et qu’il puisse s’y retrouver d’ici quelques années.

Voir le Pole Fitness en 360 degrés avec Marie-Philip Thibault