Exemplaire : Média-école des étudiants en journalisme

Média-école des étudiants en journalisme

Football du RetO : repos bénéfique et discours prudent

18 octobre 2013 - 15:59

Glen Constantin, entraîneur-chef du football du Rouge et Or de l'Université Laval — Photo Mathieu Turgeon


Mathieu Turgeon

UNIVERSITÉ LAVAL — L’entraîneur-chef du Rouge et Or, Glen Constantin, a tenu un discours humble, comme à son habitude, avant la rencontre de dimanche contre le Vert & Or de Sherbrooke. Selon lui, la semaine sans match a fait le plus grand bien à tout le monde.

En raison du changement de règlement instauré par le RSEQ (Réseau du sport étudiant du Québec), faisant passer la saison régulière à huit matchs au lieu de neuf, le Rouge et Or a pu bénéficier de quelques jours de repos la semaine dernière. Selon Glen Constantin, cette période calme a fait le plus grand bien à toute l’équipe. «La semaine de bye [sans match] a été très bénéfique. Les joueurs sont revenus reposés et dans un bon état d’esprit.»

Pour l’entraîneur-chef, tout cela est de bon augure pour les deux rencontres qu’il reste au calendrier régulier. «Ce seront des matchs de séries», a-t-il affirmé en faisant référence à l’importance de ces deux parties.

Avec une victoire, Laval serait assuré d’un neuvième titre de champion de la division Québec d’affilée. L’équipe aurait ainsi l’occasion de jouer trois des quatre matchs éliminatoires à la maison.

Ce petit congé donnera la chance à quelques blessés d’effectuer un retour au jeu. L’unité défensive, assez amochée cette saison, pourra compter sur le retour de quelques piliers, dont les demi-défensifs Abel Boucher et Michaël Langlois, en plus de pouvoir compter sur la première présence de la saison du joueur de ligne défensive Michel Savard qui s’était blessé avant le début du calendrier régulier.

L’unité offensive pourra aussi compter sur trois joueurs qui étaient sur la liste des blessés. Les joueurs de ligne offensive Jason Lauzon-Séguin et Karl Monjoie devraient être de l’alignement partant, tandis que le quart-arrière Tristan Grenon sera sur les lignes de côtés.

«Ça fait du bien de se reposer. Les retours auront un effet positif, car ça va faire plus de profondeur», a expliqué le demi-défensif Jean-Philippe Bolduc.

Un Vert & Or amélioré 

Réputé pour son jeu aérien, Sherbrooke s’est amélioré depuis la dernière rencontre entre les deux équipes en Estrie. Le 7 septembre, le Rouge et Or avait eu le dessus sur le terrain sherbrookois en remportant 20-0. Depuis, ces derniers ont ajouté le jeu au sol à leur arsenal offensif, eux qui ne l’utilisaient pratiquement pas dans le passé.

Le message véhiculé dans l’équipe de Québec est que la fiche du Vert & Or (2 victoires et 4 défaites) ne reflète pas son niveau de dangerosité. «Leur fiche n’est pas représentative. L’absence de leur botteur n’a pas aidé», a affirmé Jean-Philippe Bolduc.

La défensive lavalloise devra avoir le quart Jérémi Roch à l’œil, lui qui a souvent fait mal au Rouge et Or par le passé et qui trône au deuxième rang des meneurs chez les quarts-arrière du RSEQ.

Ne pas penser à Montréal 

La saison du Rouge et Or va se terminer le samedi 26 octobre contre leurs grands rivaux, les Carabins à Montréal. Le domicile de l’équipe de la métropole, le CEPSUM, a la réputation d’être très hostile.

Contre le Vert & Or, Laval ne devra pas tomber dans le piège de penser au match contre les bleus.

«On ne pense pas tout de suite à Montréal», a dit le receveur de passe Julian Bailey. «On va avoir une bonne opposition contre Sherbrooke.»

Le match de dimanche contre le Vert et Or aura lieu au Stade Telus de l’Université Laval à compter de 13h30.