Exemplaire : Média-école des étudiants en journalisme

Média-école des étudiants en journalisme

Travailleurs brésiliens : Québec vous recherche !

16 octobre 2014 - 20:19

©DR


Myriam Adam, Duc-tuê Dang

A plus de 8 000 km de Sao Paulo : Québec. C’est dans cette région aux 7 millions d’habitants que les Brésiliens sont appelés à venir travailler.

Une opportunité que beaucoup d’entre eux ne laissent pas de côté. Et pour cause, comme l’a expliqué au journal La Presse Gilles Mascle, attaché à la promotion au Bureau d’immigration du Québec, « ils sont à la recherche d’un environnement plus sécuritaire, moins criminalisé. Mais aussi de services publics de meilleure qualité. Ils veulent fuir les embouteillages qui leur font perdre jusqu’à trois heures par jour. »

Malgré sa 7e place au rang des puissances mondiales, le Brésil ne fait pas rêver tous ses habitants. C’est sur cette vague que surfe la province canadienne pour promouvoir son attractivité. La qualité du travail et un niveau de vie plus élevé seraient-ils le secret de la réussite ?

En 2010, selon le ministère de l’Immigration et des Communautés culturelles, le Québec a admis 987 immigrants nés au Brésil. Un chiffre en nette hausse depuis 2001, où seulement 134 Brésiliens avaient été accueillis. Les entreprises, mais aussi la province québécoise, mettent tout en œuvre pour aller chercher de nouveaux travailleurs. Exemple parmi tant d’autres, Quebec International, promoteur de la région dans le monde, a sa nouvelle cible depuis quelques mois : l’Amérique latine, et principalement le Brésil.

Mission de recrutement virtuelle en Amérique latine. Les entrevues sont en cours. @quebecintl pic.twitter.com/liL3Jn1abx Quebec International s’est même lancé dans l’organisation de recrutements virtuels, pour des entreprises locales.

— Québec en tête (@quebecentete) 28 Août 2014

« Lors de la première mission, il y a deux ans, les cinq entreprises participantes avaient embauché 43 personnes. L’an dernier, cinq autres compagnies s’y sont rendues : elles ont recruté 37 travailleurs », expliquait Line Lagacé, vice-présidente à la croissance des entreprises et à la prospection des investissements étrangers à Québec International au journal La Presse. « Nous répondons à la demande des entreprises qui voient le Brésil dans leur soupe. » Les Brésiliens sont attendus à Québec, une ville qui les attire aussi bien professionnellement que culturellement. Depuis 2007, le nombre de visiteurs brésiliens n’a cessé de croître. Pour preuve, le nombre de visas est passé de 5 300 à plus de 10 000 en l’espace de cinq ans. D’abord pour des séjours touristiques, puis pour les études et enfin pour visiter les familles déjà présentes sur le sol canadien.

Parmi les métiers les plus recherchés, figurent les soudeurs, les informaticiens ou encore les infirmiers. Lors de la deuxième session de recrutement virtuel qui s’est déroulée en 2013, Québec International a reçu plus de 5 000 CV brésiliens. Un record, quand on sait que seulement 70 travailleurs ont été recrutés au cours des dernières années sur le territoire brésilien.

Malgré la présence d’employés qualifiés, à la recherche d’un nouveau mode de vie, le Brésil est une partie du monde délaissée par les entrepreneurs. A l’instar de la France, le Québec s’est décidé à se tourner vers ce pays aux 200 millions d’habitants et 7e puissance mondiale.

Liens annexes :

Le choix de Marina : entre vengeance et raison

L’histoire du Brésil en 12 dates

Revue de presse : le Brésil retient son souffle après un étourdissant premier tour

Élections au Brésil: l’ombre de la corruption

Gabriel Coulombe, sur le ralentissement économique au Brésil

Entre deux compétitions sportives mondiales

Lien WP du groupe « actualité internationale »