Exemplaire : Média-école des étudiants en journalisme

Média-école des étudiants en journalisme

Robert Dinan : de patrimoine religieux à sécurité routière

10 octobre 2013 - 12:05

Robert Dinan, candidat de l'équipe Labeaume


Laurie Noreau

Robert Dinan, candidat de l’Équipe Labeaume du district Saint-Louis–Sillery face à Paul Shoiry, a mis cartes sur table : la sécurité routière et la préservation du patrimoine religieux seront ses dossiers prioritaires en vue des prochaines élections municipales.

À propos du dossier de la sécurité routière, M. Dinan est conscient que la circulation est dense dans le district. «[Le district] se situe en plein centre, entre la colline parlementaire et les ponts. Il y a plein de monde qui se faufile dans les rues pour éviter les bouchons. Je partage complètement la préoccupation [des citoyens].»

La préservation du patrimoine religieux est l’autre aspect sur lequel sa campagne sera axée. Le vieillissement des congrégations religieuses qui occupent de grands domaines amène à penser au futur de ces terrains. «Actuellement, c’est beau, c’est gros, c’est vert. On peut appeler ça un poumon, mais qui n’est branché sur rien.» M. Dinan appelle donc au compromis pour que tous les citoyens aient accès à ces terrains. «Mon engagement, c’est d’être le chien de garde.»

La dette de 500 millions $ de la Ville de Québec est aussi un dossier dans la mire de M. Dinan. «Oui, M. Labeaume a fait des dettes. Mais quand on considère ce qu’il y a eu en retour, il aurait été irresponsable de ne pas le faire.» M. Dinan prône d’ailleurs une «saine gouvernance et une gestion fiscale rigoureuse de la ville». Bref, d’avoir un meilleur retour pour notre argent. Il considère tout de même qu’il «faut être très vigilant avec [l’argent public].»

M. Dinan se présente pour un premier mandat. Après 33 ans dans le milieu du droit et 10 ans dans le droit municipal, M. Dinan considère avoir l’expérience pour se lancer en politique. «J’ai passé toute ma vie à régler des problèmes, à trouver des solutions.» C’est à la demande de Régis Labeaume lui-même que M. Dinan a fait le grand saut.

«Meilleur maire au Canada»

À propos du maire en poste, ce dernier ne tarit pas d’éloges. «C’est le meilleur maire au Canada. Il a mis Québec sur la map. Il a fait en sorte qu’on ait de l’énergie.» Et si David Lemelin, chef de Démocratie Québec, l’avait approché, aurait-il accepté? «Jamais. M. Labeaume a un programme. M. Lemelin n’a pas de programme.»

Pour ce qui est d’une longue carrière en politique, le candidat aspirant compte y aller «un mandat à la fois». Pour l’instant, il veut seulement être à l’écoute des citoyens. «Je ne prétends pas avoir toutes les solutions. Moi, ce que j’amène, c’est la volonté d’agir.»

Paul Shoiry est celui qui se disputera le même district que M. Dinan pour le parti Démocratie Québec. M. Shoiry a été maire de Sillery de 1994 à 2001, mais cette expérience ne semble pas ébranler M. Dinan. «Oui, il a l’expérience, je ne peux pas lui enlever. Mais c’est un vieux politicien qui fait de la politique de la bonne vieille façon.» C’est le 3 novembre prochain, à l’issue du scrutin, que l’on saura si M. Dinan aura la chance du débutant.