Naomie Bleau, apicultrice à Limoilou, devant son kiosque de vente au marché public de Stoneham, lors du passage du cirque Kikasse le 16 septembre dernier. (Crédit photo : Philippe Fortin)

Naomie Bleau est une entrepreneure ayant pignon sur rue dans le quartier Limoilou. Son commerce d’apiculture, Les Voisines, a tout récemment ouvert ses portes. Elle mise, entre autres, sur la formation et l’accompagnement de ses clients afin d’aider à développer une approche durable pour le climat québécois.

Diplômée d’une maîtrise en biologie, Naomie souhaite travailler dans un environnement plus flexible que celui de la recherche. Forte de son expérience acquise en apiculture, elle veut mettre à contribution ses connaissances et aider à développer une approche durable, adaptée au climat québécois. Elle explique qu’en utilisant son expérience en sélection génétique, elle vise à faire progresser l’élevage local d’abeilles reines et ainsi moins dépendre de l’importation.

Lorsque l’occasion s’est présentée, elle n’a pas hésité à ouvrir son commerce. Elle voyait là une opportunité de commencer rapidement à offrir son aide aux autres apiculteurs en vue de la saison froide à venir. Elle offre ainsi des produits nécessaires aux ruches pour passer l’hiver, mais aussi un volet formation et éducation.

En visitant le site web de la boutique Les Voisines, on retrouve facilement les valeurs de l’entreprise : l’environnement, l’économie locale et l’éducation. De ces trois aspects importants pour elle, Naomie souhaite que le volet éducatif soit celui qui lui fasse prendre son envol. Elle veut offrir une gamme de formations et de cours assez avancés pour répondre aux besoins de sa clientèle. Ceux et celles qui désireront se perfectionner pourront se référer aux services de l’apicultrice de Limoilou.

Un départ surprenant

À propos de l’accueil au sein de sa communauté, elle s’est dite surprise par le nombre d’apiculteurs qu’elle a rencontrés. De l’amateur curieux au plus sérieux, la culture du miel attire les passions. Où se voit-elle dans cinq ans ? La jeune femme d’affaires s’imagine volontiers passer une grande partie de son temps à donner de la formation. Elle veut offrir un éventail varié de cours afin de suivre la demande et le niveau de sa clientèle. En somme, elle aimerait devenir une référence, éventuellement incontournable, à Québec lorsqu’il est question d’apiculture.

Les Voisines, c’est un commerce qui s’inscrit dans une approche visant à agir localement au sein de sa communauté. C’est aussi donner l’occasion de profiter des services d’une apicultrice expérimentée qui souhaite développer son entreprise en misant sur une capacité durable.