Interprétée par Pierre-Yves Lord et trois comédiens, l’histoire Le géant a comme thème le vivre ensemble et est projetée à La Nef. (Crédit photo : Pier-Olivier Nadeau)

Le quartier Saint-Roch prend vie après le coucher du soleil grâce à quatre projections architecturales sur quatre lieux emblématiques du quartier. Marie-Élise Faucher est conceptrice-rédactrice au Studio Nord Est, créateur original de cette exposition qui se spécialise en illustrations, en animation graphique et en animation 2D et 3D. Présentée par la ville de Québec du 16 septembre au 5 octobre, l’exposition À travers les murs vise à égayer et à revaloriser Saint-Roch.

Exposés à la Nef, au bureau d’arrondissement de La Cité-Limoilou, au YMCA du Québec ainsi qu’à l’Îlot Fleurie, les courts-métrages animés permettent de colorer le quartier en abordant des sujets et des thèmes actuels. Ces projections sont destinées aux petits comme aux grands. Grâce aux thèmes abordés, les expositions permettent au public de se sentir interpellé par les histoires vécues par les personnages.

En plus de trois comédiens, le projet a quatre têtes d’affiche où chacun prête sa voix aux histoires créées et animées par le studio. On retrouve Pierre-Yves Lord dans l’histoire Le géant, Gabrielle Shonk dans L’ascenseur, Koriass dans La main d’œuvre et Tire le coyote dans La constellation.

Malgré une équipe de feu et des doubleurs exceptionnels, certains imprévus ont nui au studio. Mme Faucher explique que la projection, qui se déroulait à La Nef, n’avait pas d’électricité pour le projecteur et les haut-parleurs. De plus, le projet a été interrompu au courant de l’été, ce qui a laissé uniquement quatre semaines au studio pour réaliser les animations et les doublages. Mme Faucher estime que d’avoir réussi à finir le projet en quatre semaines est un exploit.

Mme Faucher reste confiante quant à ce style d’art et affirme qu’il est prometteur : « L’art numérique prend de plus en plus d’importance. Il est de plus en plus connu et apprécié par le public. Aussi, il permet de faire coexister plusieurs types d’art en même temps. »

Pour Mme Faucher et son équipe, cette réalisation a comme but « d’amener du monde dans le quartier Saint-Roch, de revaloriser le quartier et de permettre aux gens qui vivent là de le redécouvrir ».

Saint-Roch est prise dans un contexte d’itinérance particulièrement difficile aujourd’hui. Pour plusieurs, l’aggravation de cette situation est directement liée à la Covid-19.

Québec animé

L’initiative de Studio Nord Est a vu le jour grâce à la ville de Québec avec son programme Québec animée, qui se déroule de mai à octobre. Il a pour but de faire travailler des artistes locaux ainsi qu’à embellir la ville. La Capitale nationale a pour mission de réaliser 500 activités culturelles dont À travers les murs fait partie.

Ce travail d’équipe permet à Studio Nord Est d’être récompensé par plusieurs commentaires positifs des passants. L’équipe espère pouvoir réaliser une seconde édition de son projet À travers les murs en 2022.