Miracle sur la 3e avenue, édition 2012 — Photo fournie par Limoilou en vrac

Limoilou vivra au rythme de l’hiver et du temps des Fêtes ce samedi 7 décembre. L’événement Miracle sur la 3e avenue revient pour une septième année consécutive, et les organisateurs sont confiants d’offrir une belle journée hivernale à tous les participants.

C’est l’organisation Limoilou en vrac qui, depuis plusieurs années, organise cet événement ayant changé de vocation au cours des dernières années, selon l’un des membres du comité organisateur, Jean-François Girard. «Lors des cinq premières éditions, les activités se déroulaient le soir, et étaient en grande majorité destinées aux adultes. L’année dernière, on a tenté d’orienter l’événement vers la famille. L’expérience semble avoir été très appréciée, alors on poursuit sur cette lignée cette année», souligne M. Girard.

Cette journée familiale, qui sera gratuite pour tout le monde, n’est pas la seule qu’organise Limoilou en vrac. Tout au long de l’année, diverses activités sont organisées pour promouvoir et mettre de la vie dans Limoilou. «Une des grosses activités que l’on organise en période estivale, c’est Limoilou en musique. On organise aussi des combats de boxe qui, à l’occasion, ne sont pas présentés à Limoilou. Dans ce cas, le but est de faire connaître les athlètes qui viennent du quartier», renchérit M. Girard.

Et les fonds?

Afin d’offrir des journées gratuites comme celle-ci, les organisateurs travaillent fort pour recueillir les fonds nécessaires. «On organise des campagnes de financement comme une vente de sapin de Noël. Cette fois, on sépare l’argent recueilli avec la Revengeance des duchesses, car elles nous ont aidés lors de la vente. La plupart de nos fonds proviennent toutefois des précieux commanditaires, des subventions gouvernementales, de la Ville de Québec et des commerçants de l’arrondissement», explique Jean-François Girard.

Longue préparation

Les organisateurs travaillent depuis longtemps afin que tout se déroule comme prévu lors de la journée de samedi. Ils ne sont toutefois pas les seuls à investir du temps dans cette activité. Un tournoi de hockey bottines est organisé, opposant 16 écoles primaires de Limoilou. «Les jeunes qui participeront au tournoi se pratiquent depuis un bon bout afin d’être le plus prêts possible la journée du tournoi», a affirmé à la blague M. Girard.