Exemplaire : Média-école des étudiants en journalisme

Média-école des étudiants en journalisme

Feux de forêt en Californie : une végétation extrêmement sèche est mise en cause

4 décembre 2018 - 11:45

Les changements climatiques auraient contribué à la violence du feu Camp Fire, qui a ravagé la Californie. (Crédit photo : Josh Edelson/AFP)


Ariane Uwamahoro

Dans cette région densément peuplée, la cause de ces incendies ravageurs est majoritairement humaine. Le réchauffement climatique a « peut-être un peu contribué » à la progression fulgurante des flammes.

Le 8 août 2018, la California Department of Forestry and Fire Protection a recensé une série de feux, comptabilisant 5 616 feux ayant brûlé plus de 4 346 kilomètres carrés. Des experts en foresterie affirment que même si les causes de ces incendies dévastateurs sont nombreuses, certaines causes sont majeures comme : l’augmentation de la sécheresse, le réchauffement climatique qui aggrave la combinaison d’une quantité accrue de combustible naturel et de conditions atmosphériques, etc.

Comme l’explique Alison Munson, professeure titulaire en écologie forestière à l’Université Laval, dans le cas de Camp Fire, la végétation n’est pas forestière mais une sorte de chaparral (en quelque sorte la brousse), constituée d’arbustes et quelques arbres de climat xérique (caractérisé par une aridité persistante). C’est une végétation adaptée au feu, qui n’est pas une question de gestion des forêts comme la plupart des gens le croient.

En Californie et dans le sud-ouest en général, le fait de vouloir faire les brûlages dirigés pour réduire la végétation de sous-bois dans la forêt publique peut causer un incendie.

La Californie, qui est le troisième plus grand État (423 970 km²) des États-Unis après l’Alaska et le Texas, est géographiquement caractérisée par des arbres plus hauts et plus vieux. Depuis plusieurs années, la Californie a été victime de sécheresses et a connu plusieurs incendies majeurs. Comme l’affirme madame Munson : « la plupart des feux sont causés par les humains dans cette partie de la Californie, parce que les gens vivent dans une végétation qui est extrêmement sèche suite à une sécheresse prolongée, reliée aux changements climatiques ».

En décembre 2017, il avait été dénombré plusieurs arbres morts en Californie, qui peuvent aussi servir de combustible et devenir des causes d’incendies.

L’experte en bois et forêts madame Munson constate que le feu Camp Fire a sans doute été initié par des étincelles produites par des fils de distribution d’énergie. En fait, il y aura une poursuite probablement contre cette compagnie. D’autres feux ont déjà été attribués à un manque d’entretien de leurs fils électriques.

Le rapport des causes naturelles et anthropiques aux incendies de forêt en 2017 indique que moins de 10 % des départs de feu en forêt seraient d’origine naturelle. C’est généralement la foudre et les orages secs qui en sont responsables. Depuis plus d’un mois, la Californie n’avait pas reçu de pluie et la végétation sèche est un combustible idéal pour les brasiers dévastateurs. Jusqu’à maintenant, la cause exacte du feu n’a pas été confirmée, sauf dire que ça pourrait avoir été causé par un incident sur une ligne à haute tension.