Pays influent et riche, le statut des États-Unis sur la scène internationale ne peut lui épargner des tensions avec plusieurs nations à travers le monde. (Montage : Frédérique Bérubé)

Puissance militaire mondiale, pays le plus riche au monde, promoteur d’une démocratie exemplaire sur la scène internationale, les États-Unis veulent apparaître comme un leader au niveau planétaire. Mais une telle stature ne vient pas sans son lot de conflits. De l’Asie à l’Afrique, en passant par l’Europe et en revenant vers l’Amérique du Nord, ce dossier vous présente des éléments clés sur lesquels les États-Unis et d’autres nations consœurs ne semblent pas s’entendre et deviennent donc sources de tensions.

Au sommaire :

États-Unis et Chine : reprise des tensions autour de Taïwan

Joe Biden s’entretient avec Xi Jinping lors du sommet virtuel. Photo : Mandel Ngan/AFP

États-Unis et Russie : de vives tensions qui ne s’améliorent pas

États-Unis et Iran : de vieilles tensions ravivées

Les tensions entre Téhéran et Washington durent depuis maintenant 1979, mais se sont amplifiées depuis le retrait des États-Unis de l’accord de Vienne, en 2018. (Montage visuel : Frédérique Bérubé)

États-Unis – Afrique : tourner la page des années Trump

Entre tensions et coopération, Washington revient en Afrique. Crédit photo : Derrick Cakpo

États-Unis et France : une crise naissante autour des sous-marins australiens ?

Le président américain Joe Biden aux côté du chef de l’état français Emanuel Macron à Rome, en octobre dernier (Crédit: Reuters).

États-Unis et Mexique : les tensions perdurent

Le fait que les démocrates soient au pouvoir ne risque pas d’atténuer les tensions entre le Mexique et les États-Unis, estime Daniel Douek, professeur de politique comparée à l’Université McGill. (Crédit photo : Dina Jehhar)