Exemplaire : Média-école des étudiants en journalisme

Média-école des étudiants en journalisme

Le pétrole, cette matière première qui alimente notre quotidien

9 décembre 2015 - 19:34


Adèle Vaupré

Quand on pense au pétrole, la première image qui vient à l’esprit est souvent celle du carburant qui permet aux automobiles de rouler, ou qui sert à se chauffer. Mais chaque logement est rempli de produits dérivés du pétrole qu’on ne soupçonnerait parfois même pas, et tous les secteurs d’activité sont concernés, de près ou de loin, par l’utilisation du pétrole.

Adele-petrole

Tout autour de nous

La pétrochimie, c’est-à-dire la science qui rend possible la fabrication des composés synthétiques à partir du pétrole, a permis aux industriels d’intégrer le pétrole dans presque tous les produits de la vie quotidienne. Le plastique est certainement le dérivé du pétrole le plus connu. L’agence Plastics Europe révèle qu’actuellement, la production mondiale de plastique atteindrait presque les 290 millions de tonnes par an. Modulable à souhait, pratique et peu cher à fabriquer, il est absolument partout dans le quotidien de tout un chacun. Il va des emballages des différents produits, à la composition de l’intérieur des véhicules en passant par les jouets des enfants. Cependant, les différents centres de statistiques estiment que seulement 4 à 8% de la consommation annuelle de pétrole est utilisée pour faire du plastique.

L’or noir permet également à chacun de s’habiller. On le retrouve dans les fibres synthétiques – comme le nylon, le polyester ou le polyuréthanne – qui composent les vêtements ou encore les rembourrages des fauteuils. Le pétrole fait également partie de l’hygiène quotidienne puisque la plupart produits de toilette contiennent du paraben, un agent de conservation lui aussi issu du pétrole. C’est le cas notamment des gels douches, des shampoings, des déodorants ou encore des pâtes à dents pour les utilisations les plus courantes. Plus étonnement, certains produits hygiéniques que l’on retrouve dans les trousses à pharmacie ont également comme composant indirect le pétrole, comme les antiseptiques ou les pansements.

Les secteurs de la construction et de l’agriculture ne sont pas en reste

Les entreprises de travaux publics sont de gros consommateurs de produits dérivés du pétrole, et notamment de bitume. En effet, les entreprises de construction routière utilisent 90% de la production mondiale de bitume, dont la composition repose essentiellement sur la distillation des pétroles lourds. Dans le bâtiment et l’habitat, les énergies dites « GPL », pour Gaz de Pétrole Liquéfié comme le butane ou le propane, ne sont pas forcément toutes produites avec du gaz naturel, mais aussi parfois avec du pétrole. La pétrochimie a également été de pair avec le développement de nombreux pesticides et engrais, utilisés dans presque toutes les exploitations agricoles.

Alors que les dirigeants de nombreux pays se réunissent en ce moment même à Paris pour le sommet de la COP21 dans l’objectif de trouver des alternatives plus écologiques pour limiter les effets du réchauffement climatique, les enjeux liés à l’exploitation du pétrole sont bien plus importants qu’ils n’y paraissent. L’utilisation de cette matière première ne se limite donc plus aux transports mais concernent bien de nombreux aspects de la vie quotidienne de notre société. L’exploitation du pétrole est souvent controversée car considérée comme très polluante par les associations en faveur de la protection de l’environnement, alors que dans le même temps, des produits dérivés du pétrole sont considérés comme des alternatives à d’autres produits également réputés « polluants ». Il semblerait que le pétrole ait encore un bel avenir devant lui.