Marie-Christine Lamontagne est fière de sa campagne, mais a comme seul regret l’absence de débat.

Candidate bloquiste dans Charlesbourg-Haute-Saint-Charles, Marie-Christine Lamontagne estime qu’il devrait y avoir systématiquement des débats entre candidats en temps d’élections.

Marie-Christine Lamontagne se dit déçue de ne pas avoir eu la chance de débattre avec les candidats des autres partis, malgré ses efforts pour qu’au moins un débat ait lieu. « C’est problématique parce que les gens de Charlesbourg-Haute-St-Charles n’ont jamais eu l’occasion de voir nos idées confrontées, de voir les candidats échanger ».

Quant aux enjeux qui préoccupent les électeurs de son comté, la candidate mentionne avant tout le Lac Saint-Charles, principale source d’eau potable de la ville de Québec. Le manque de transports en commun et le manque de places en garderie figurent également parmi les enjeux qui préoccupent les citoyens selon la bloquiste.

Dans sa circonscription, Lamontagne s’attend à une remontée du Bloc Québécois et a ressenti un retour positif de la part du public lors de sa compagne.

Hugo Métreau et Juliette Nadette-Besse