Prof. Thiery Alavo: « Les partis de gauche tels que le NPD et le Bloc Québécois qui ont la balance du pouvoir forcent son gouvernement à prendre des décisions qui ne plaisent pas aux libéraux. » (Image : Bénin Web TV)

Détenteur de la double nationalité béninoise et canadienne et résident au Bénin depuis plusieurs années, Thiery Alavo fait certainement partie des tout premiers à avoir exprimé leur suffrage dans le cadre de ces élections fédérales anticipées. Depuis le 16 septembre, le professeur titulaire en entomologie, à l’Université d’Abomey-Calavi (UAC), a déposé son bulletin au consulat du Canada à Cotonou. De loin, il suit le déroulement du processus électoral avec des attentes précises. L’enseignant en poste à l’UAC depuis 15 ans a accepté de répondre à nos questions.

L’Exemplaire : Vous êtes citoyen canadien, mais aussi béninois. Comment vous suivez les élections fédérales 2021 loin du Canada ?

Thiery Alavo : Effectivement, j’ai la double citoyenneté canadienne et béninoise. Quotidiennement, je prends les nouvelles du Canada sur internet, en regardant le journal télévisé de Radio-Canada et en lisant les articles publiés par les grands médias du Canada. Je suis également abonné aux pages des principaux politiciens Canadiens, sur les réseaux sociaux.

L’Exemplaire : Quels sont les enjeux de cette élection, selon vous ?

Thiery Alavo : Les enjeux de cette élection, c’est d’élire des députés qui vont réellement s’occuper des problèmes que vivent les Canadiens et Canadiennes, à savoir : les inégalités sociales, la crise climatique, la crise du logement, etc. Comme vous le savez, le chef du parti qui décroche la majorité des sièges à la Chambre des communes, devient Premier ministre et forme le gouvernement. Donc s’il y a beaucoup de députés qui défendent les causes précédemment citées, je suis sûr que le gouvernement s’occupera réellement des citoyens et citoyennes du Canada.

L’Exemplaire : Justement une bonne partie des Canadiens dénoncent cette élection anticipée déclenchée par Justin Trudeau en quête de majorité. Cela vous pose aussi un problème ?

Thiery Alavo : En réalité, Justin Trudeau est à la tête d’un gouvernement minoritaire depuis 2019. Et les partis de gauche tels que le NPD et le Bloc Québécois qui ont la balance du pouvoir forcent son gouvernement à prendre des décisions qui ne plaisent pas aux libéraux. C’est à cause de ça qu’il a déclenché des élections en vue d’avoir une majorité pour se défaire de l’influence des partis de gauche. Quand on sait que les causes défendues par les partis de gauche sont bonnes pour les citoyens et le climat, on doit forcément désapprouver le déclenchement de cette élection qui se déroule en pleine pandémie.

L’Exemplaire : Quelles sont vos attentes à l’issue du scrutin ?

Thiery Alavo : Je souhaite qu’à l’issue du vote de ce 20 septembre 2021, beaucoup de candidats NPD soient élus, parce que ce parti est le mieux placé pour lutter contre les inégalités sociales.