Exemplaire : Média-école des étudiants en journalisme

Média-école des étudiants en journalisme

Grimskunk amasse 500$ pour Productions Limoilou en Vrac

16 octobre 2013 - 16:13

La formation Grimskunk a comblé son public le vendredi 11 octobre dernier au Bal du Lézard. — Photo Philippe Camiré


Philippe Camiré

La formation montréalaise Grimskunk, qui mélange la vitesse et la rage de la musique punk à des mélodies psychédéliques et des textes engagés, s’est produite le vendredi 11 octobre dernier au Bal du Lézard. Le concert-bénéfice a permis de récolter 500$ pour financer les activités de l’organisme Productions Limoilou en Vrac.

À 21h15, le petit bar de la 3e avenue était déjà rempli à craquer d’amateurs du groupe qui s’étaient disputés les billets, épuisés depuis un moment. Grimskunk a mis le feu au bar dès la première chanson et a transformé la masse de spectateurs passifs en une foule agitée qui s’entrechoquait sans relâche.

Les cris et les bousculades constantes ont visiblement fait plaisir au groupe qui semblait enchanté d’être sur place. Joe Evil, claviériste et chanteur du groupe, paraissait particulièrement excité et a enchaîné les solos de clavier avec une passion évidente, au plus grand plaisir des spectateurs. Les lumières multicolores et stroboscopiques, combinées à l’énergie du groupe et au manque d’espace ont engendré une atmosphère particulière mais visiblement appréciée par la foule. 

Grimskunk a choisi de jouer la quasi-totalité de son nouvel album intitulé Set Fire, enregistré à Sydney en Australie par Gus Van Go et Werner F (Priestess, Vulgaires Machins). L’album excentrique mélange entre autres des sonorités typiquement australiennes à une distorsion très old-school, qui origine de leur choix de matériel d’enregistrement qui date de plus de 50 ans. La formation a également joué quelques autres morceaux d’anciens albums.

Les paroles étaient sur les lèvres d’une majorité de l’assistance. Cela donne une bonne idée de la fidélité des amateurs du groupe, qui se produit sur scène sans relâche depuis 1988.

Limoilou en Vrac

Le spectacle-bénéfice a eu lieu pour amasser des fonds pour le groupe Productions Limoilou en Vrac. L’organisme fondé en 2006 se définit comme une entreprise d’économie sociale qui souhaite organiser la vie récréative, artistique et culturelle du quartier. L’organisation a pour ambition de participer au programme Mécénat Placement Culture, un programme gouvernemental de soutien aux organismes qui œuvrent dans les domaines de la culture et des communications. Vingt-mille dollars sont nécessaires pour atteindre un tel but.  Les fonds amassés via leurs diverses activités seraient triplés par le programme gouvernemental si leur candidature était retenue, ce qui signifie 60 000$ en bout de ligne pour favoriser une vie de quartier dynamique dans Limoilou. Le spectacle de Grimskunk a permis de mettre 500$ de côté.

D’autres activités sont à prévoir dans les prochains mois afin de maximiser l’efficacité de cette première campagne de financement.