Exemplaire : Média-école des étudiants en journalisme

Média-école des étudiants en journalisme

Dernier concert de Gaël Faure à Québec

7 décembre 2015 - 16:03

Gaël Faure en premier plan, accompagné par Antoine Delecroix. Pour le chanteur, le public québécois offre une «écoute très précieuse». (Crédit photo : Cécilia Foissard)


L’auteur, compositeur et interprète français Gaël Faure s’est produit en concert au Bal du Lézard le 22 novembre dernier. Le bar limoulois était plein à craquer pour l’ultime concert du guitariste folk à Québec.

L’interprète de «Tu me suivras» a donné un spectacle gratuit dans une ambiance intime et décontractée ce dimanche-là. Sur fond de boisson houblonnée, le public présent a apprécié la venue de l’artiste français sur la 3e Avenue à Limoilou.

Cette représentation clôture la tournée québécoise de Gaël Faure et Antoine Delecroix, le guitariste qui l’accompagne. L’artiste a expliqué que c’était sa première tournée au Canada, organisée en partie par le «Coup de cœur francophone», une organisation destinée à dénicher de nouveaux talents. Il a donné de nombreux spectacles à Québec, comme au Cercle où il a fait la première partie du groupe québécois Raton Lover.

Sa tournée a également amené le chanteur de 28 ans au Nouveau-Brunswick, en Nouvelle-Écosse et en Colombie-Britannique. L’artiste s’est dit satisfait de cette tournée. « C’était une très très belle surprise», avoue le jeune homme.

Le folk touche davantage le public québécois

Gaël Faure estime que le retour du public est positif car le folk est très bien perçu au Québec. «Cette musique a vraiment sa place ici. Je ne sens pas les gens complètement désorientés.» Selon lui, ce genre musical touche vraiment son auditoire car il existe déjà une tradition folk au Québec. «L’esprit folk qu’il y a dans ma musique, les gens la ressentent », affirme l’artiste.

Le musicien pense également que l’écoute n’est pas la même en comparaison à la France. Il explique avoir ressenti un vrai contact avec le public. « Ici, ils livrent vraiment leurs émotions sans refreiner quoi que ce soit.» Pour le chanteur, son plus beau concert a eu lieu à la microbrasserie Le Naufrageur à Carleton. «Il y avait quelque chose de vraiment magique», insiste-t-il.

Futur album en vue

L’ancien participant de la «Nouvelle Star» a le vent en poupe et n’a de cesse de vouloir concrétiser de nouveaux projets. Après ses albums «Jardin en Ville» et «De silence en bascule», il précise qu’il retournera en studio dès janvier 2016. Il entamera la pré-production ce mois de décembre en compagnie d’Antoine Delecroix.

Son retour en studio sera dédié à l’enregistrement d’un nouvel opus incluant ses titres composés depuis un an et demi. Il en a présenté quelques-uns durant sa tournée canadienne. «Je teste des nouvelles chansons. Je ne suis pas en France et je peux me le permettre», confie le chanteur.

Outre la venue d’un prochain EP (Extented Play), l’artiste envisage de faire des tournées à l’étranger. Il parle de l’éventualité d’en entamer une en Afrique. Le musicien veut «découvrir des nouvelles cultures, des gens et une nouvelle écoute». Il aimerait aussi revenir dans la Belle Province afin de chanter au Festival d’été de Québec.