Exemplaire : Média-école des étudiants en journalisme

Média-école des étudiants en journalisme

Voyager pendant la saison des ouragans: une bonne idée?

2 octobre 2018 - 17:37

Voyager pendant la saison des ouragans représente certains risques. C'est pourquoi il peut être important de prendre certaines précautions et s'acheter une assurance voyage adaptée. [crédit photo] Vicky Plourde et Chloé Thibault


Vicky Plourde, Chloé Thibault

La saison des ouragans est bien entamée chez nos voisins du sud. Certains voyageurs profitent de cette saison pour voyager à petit prix, et ce, malgré les risques. L’année dernière, les ouragans Harvey, Irma, José et Maria n’ont pas épargné les destinations prisées des Québécois. L’ouragan Irma fut même l’un des cyclones tropicaux les plus puissants jamais enregistrés. Causant 134 décès, il a été dévastateur pour la Floride, Porto-Rico, l’île Saint-Martin, Cuba et bien plus encore. Plus récemment, l’ouragan Florence a également causé quelques dégâts sur la côte est américaine. Il est donc important de se demander s’il est sage de voyager lors de la saison des ouragans. 

 

Voyage perturbé par les conditions météorologiques 

En août dernier, deux jeunes voyageurs, Nickolas Morin et Sarah-Kim Morin, sont allés à Hawaii. C’est durant l’été, de mai à octobre dans cette région, que les températures sont les plus clémentes. C’est également la saison des ouragans. Les deux voyageurs n’ont donc pas été épargnés, puisque l’ouragan Lane a frappé les petites iles durant leur voyage, causant de fortes précipitations. Le jeune couple qui étudie à l’Université Laval a mentionné: « En six ans, les habitants n’avaient rien eu. C’était pas mal le plus gros qu’ils avaient vu depuis qu’ils étaient à Hawaii ».

« En six ans, [les habitants] n’avaient rien eu […] Ouin, c’était pas mal la plus grosse qu’ils avaient vu depuis qu’ils étaient à Hawaii », a mentionné le jeune couple qui étudie à l’Université Laval.

Alors que les voyageurs devaient quitter l’endroit en raison des conditions peu favorables liées aux pluies torrentielles, il y a eu une augmentation soudaine du prix des billets d’avion. Les voyageurs ont déplorés cette fâcheuse situation.

« La journée même qu’on voulait partir ça faisait deux jours que l’ouragan était commencé, c’était au plus haut possible, les prix étaient vraiment hauts, doublés, mêmes presque triplés ».

Les deux jeunes n’étaient pas dotés d’une assurance voyage, alors ils ont dû débourser les frais supplémentaires de leurs poches.

L’importance d’une assurance voyage

Frank Laboue, chef d’agence chez Voyageurs du monde à Québec, rappelle qu’il est important que les voyageurs soient pourvus d’une assurance voyage, surtout pendant la saison des ouragans ou en cas de toute autre catastrophe naturelle.

« Ce n’est pas toute la clientèle qui est très ouverte en à en prendre ou qui est informée sur ce sujet.  Nous c’est un point important en tant que personnel de l’agence de voyage d’informer nos clients sur le processus d’assurance parce que c’est vraiment la seule solution qu’ils vont avoir pour un rapatriement, une interruption de voyage ».

Pour les voyageurs les plus téméraires qui décideraient de s’aventurer tout de même en Amérique centrale et du sud, les agences de voyages sont toujours à leur disposition en cas de problèmes grâce à un service de conciergerie.

« Ces premiers répondants sont sur place, ils connaissent la situation, car ils la vivent eux-mêmes, et peuvent prendre des décisions pour eux, c’est-à-dire qu’ils connaissent leur dossier, connaissent leur vol, savent très bien quel est l’impact là-dessus, donc ils sont capables de les aider à rebooker leur vol si nécessaire ».

L’impact du réchauffement climatique

Personne n’est à l’abri de telles conditions et la situation pourrait empirer dans les prochaines années en raison du réchauffement climatique. Johanne Marcoux, enseignante en science et technologie de l’environnement en 4secondaire explique que l’équilibre climatique est perturbé en raison de l’augmentation d’émissions de CO2.

Ces émissions augmentent à leur tour la quantité de gaz à effet de serre, ce qui retient les rayons infrarouges sur la terre. Ceux-ci devraient pourtant ressortir dans l’atmosphère. Elle ajoute que ce phénomène « a comme effet de faire fondre les glaciers, de faire fondre les banquises, ça fait élever le niveau des mers, puis ça fait réchauffer quelque peu les océans. Les océans ont un grand rôle à jouer dans le maintien de la température sur la terre, donc s’il y a une hausse des océans, de leur température, ça peut amener des catastrophes justement, davantage des tornades, des ouragans et tout ça. »

La section Conseils aux voyageurs et avertissements du site web du gouvernement du canada permet de connaître le niveau de risque relatif à une destination quelconque. On y retrouve également toutes les alertes qui sont en vigueur concernant les destinations à éviter pour une période donnée.