L'été 2021 sera des plus déterminants pour le futur de plusieurs restaurants selon Pierre Thibault, directeur général de la Nouvelle Association des Bars du Québec (NABQ) (Crédit photo: Pixabay)

Depuis plus d’un an, l’industrie de la restauration, des bars et des microbrasseries du Québec a énormément été affectée par la pandémie de la Covid-19. Aujourd’hui, à quelques mois du début d’une période habituellement très achalandé pour cette industrie, il est encore difficile de prévoir ce à quoi pourrait ressembler l’été 2021 pour ces établissements offrant diverses activités sociales. Pour Martin Pettigrew, copropriétaire du Café Grains de folie, celui-ci s’attend à un été 2021 qui sera des plus exceptionnels autant pour le taux de présences sur les terrasses et que pour tous les autres activités sociales extérieures du Québec.

Durant l’été 2020, le restaurant, bar et terrasse Café Grains de folie, a connu sa meilleure année sur le plan des ventes depuis son ouverture en 2008 selon Martin Pettigrew, propriétaire de l’établissement. Pour Monsieur Pettigrew, cette année hors-normes est due au tourisme dans la région du Bas-Saint-Laurent qui a été très important lors de la période estivale de l’an dernier.

« Avec le tourisme énormément présent dans la région, ainsi que l’offre d’élargir les terrasses dans la rue, cela m’a permis de connaître l’une de mes meilleures années depuis l’ouverture, et ce, tout en respectant les mesures sanitaires mises en place par le gouvernement Legault. » – Martin Pettigrew

Quant à la saison 2021, le co-propriétaire s’attend à ce qu’elle soit encore meilleure que l’an dernier. Il croit que la population québécoise profitera à nouveau des plaisirs et des paysages offerts un peu partout à travers le Québec. Pour lui, la région du Bas-Saint-Laurent pourrait même être « une destination de choix » pour les gens de Québec et de Montréal. Monsieur Pettigrew s’attend également que les mesures sanitaires mises en place pour la saison 2021 seront identiques à l’an dernier, et ce, malgré l’arrivée des variants de la COVID-19 dans plusieurs régions du Québec.

M. Pettigrew estime que son café lui permet de faire découvrir plusieurs produits du terroir aux locaux comme aux touristes (Crédit photo: Martin Pettigrew)

Pour ce qui est de l’importance des activités sociales durant l’été 2021, Martin Pettigrew est d’avis que celles-ci sont essentielles pour le bien de la santé mentale des Québécois. Il ajoute cependant que, même si les activités sociales extérieures seront fort populaires lors de la prochaine période estivale, celui-ci ne s’attend pas à ce que le service d’alcool et de spectacles intérieurs reprenne de sitôt, lui qui a offrait ce type d’activités auparavant.

« Dans le passé, j’avais l’option d’offrir plusieurs spectacles de fin de soirée à la population de Trois-Pistoles à l’intérieur de l’établissement. Toutefois, cet été, ce ne sera pas le cas. Je vais préconiser la terrasse, ainsi que les shows extérieurs pour la sécurité de mes clients. » – Martin Pettigrew

La Nouvelle Association des Bars du Québec (NABQ) à la défense de ses membres

À l’image de Martin Pettigrew, Pierre Thibault, directeur général de la Nouvelle Association des Bars du Québec (NABQ), s’attend à une autre très bonne année pour les activités sociales des régions plus éloignées comme celle du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie. Pour ce qui est des régions métropolitaines telles que Québec et de Montréal, Pierre Thibault s’attend à ce que l’ouverture des bars devrait se faire avant juin prochain. Toutefois, pour Monsieur Thibault, cette ouverture des bars et des restaurants ainsi que l’allègement des mesures mises en place par le gouvernement Legault, se fera graduellement. Il croit aussi
qu’il sera énormément difficile de retrouver une normalité tant et aussi longtemps que la
majorité de la population ne sera pas totalement vaccinée

« Je suis certain à 100% que nous allons pouvoir profiter de nos terrasses à plusieurs personnes cet été, mais à Montréal ça pourrait être plus long alors que la vaccination totale de la population sera beaucoup plus longue. » – Pierre Thibault

Le directeur général de la NABQ a également ajouté que même si les différents secteurs d’activités sociales pourront rouvrir, celui-ci s’attend à ce que le gouvernement provincial continue d’aider les restaurateurs ainsi que les propriétaires de bar après de nombreux mois sans activité possible. Voici donc quelques initiatives mises en place par le gouvernement Legault, mentionnées par Pierre Thibault, qui devront se poursuivre, ou bien être remises en place lors de l’été 2021 pour assurer la survie des restaurants et des bars du Québec :

  • Poursuivre le plein économique des entreprises québécoises;
  • Continuer de réinjecter directement de l’argent dans les différentes PME du Québec;
  • Faciliter la reprise des activités en permettant l’agrandissement des terrasses dans les rues.

Sur le plan social, Pierre Thibault croit qu’il est important pour le bien de la société qu’il y ait un retour à la normale, , notamment pour pouvoir se divertir et de se changer les idées, choses importantes pour la santé mentale des Québécois.

« Écouter un match de hockey entre amis, prendre un bon verre vin sur une terrasse ou bien seulement jaser autour d’un bon repas, c’est de quoi a besoin la population québécoise. » – Pierre Thibault