Exemplaire : Média-école des étudiants en journalisme

Média-école des étudiants en journalisme

Show de la rentrée du Cégep Limoilou: une tribune du rap québécois

4 février 2020 - 09:38

BK et Jah Maaz de LaF en train d’interpréter leur chanson finale « See you later » lors du Show de la rentrée du Cégep de Limoilou le 23 janvier dernier. (Crédit photo : Évelyne Parenteau)


Evelyne Parenteau

LaF, Robert Nelson et KNLO ont fait valoir leur art le 23 janvier dernier lors du Show de la rentrée « Nul n’est roé dans Sainte-Foy » du Cégep Limoilou. Félix Duchesne, fondateur et animateur de l’émission de radio La Crème du Rap, était présent pour assister aux prestations de rap québécois de la soirée. Il considère qu’il est important de faire une place à ce genre musical au Québec et, plus largement, à la musique émergente québécoise.

Depuis quelques années, le rap québécois prend petit à petit une plus grande place dans la culture populaire. Certains artistes comme Loud, Koriass et Alaclair Ensemble sont présents sur les ondes radiophoniques, dans les festivals et à la télévision. Leur style musical se caractérise par un mélange d’anglais et de français, la présence de propos liés à l’histoire du Québec et une influence du rap américain.

Le rap est un genre musical auquel Félix Duchesne s’identifie beaucoup, malgré les nombreuses critiques liées à certaines valeurs véhiculées dans ce type de chansons. Travailler fort, être déterminé et célébrer son succès sont des idées retrouvées dans les propos des artistes qui le rejoignent et qu’il admire.

La création de son émission de radio, La Crème du Rap, présentée sur les ondes de la radio étudiante CHYZ 94.3, vient de sa passion pour le rap et de son désir de faire connaître ce style de musique, plus particulièrement au Québec. Selon lui, « c’est aussi important que les gens sachent qui sont KNLO et Robert Nelson que Drake ou Kanye West ».

Avenir prometteur

LaF, diminutif de « la famille », a lancé la soirée avec des rythmes entraînants et des paroles poétiques. Composé de six membres, trois rappeurs et trois concepteurs rythmiques, le groupe montréalais a sorti son premier album « Citadelle » en septembre dernier. Signé à la maison de disques 7eCiel Records, leur popularité ne cesse de grandir.

Robert Nelson, personnage éclaté interprété par Ogden Ridjanovic, se distingue dans le monde du rap québécois par sa participation au collectif Alaclair Ensemble et au groupe Rednext Level. Il anime également le Punch Club, événement de « street impro » organisé à Québec et Montréal. Lors du Show de la rentrée, il a présenté des chansons tirées de son premier album solo « Nul n’est roé en son royaume ». Sous la forme d’un conte, il a tourné les pages de son grand livre et interprété des fragments de son histoire.

KNLO, figure du hip-hop québécois, fait également partie du groupe Alaclair Ensemble en plus d’avoir une carrière solo. Lors de la soirée, il a présenté plusieurs titres de son dernier album « Sainte-Foy », improvisé sur la musique (freestyle) et interprété certaines chansons de son collectif.

Pour Félix Duchesne, l’avenir de ces artistes ainsi que celui du rap québécois en général est prometteur. Plusieurs actions concrètes démontrent l’avancée de ce genre musical, notamment l’augmentation de la popularité des spectacles de rap dans les festivals, la performance d’ouverture du dernier gala de l’ADISQ faite exclusivement par des artistes rap et les nombreuses subventions qu’ils reçoivent. « Le public devrait définitivement plus s’ouvrir à ce qu’il connaît moins », termine Félix.