D’après une enquête menée en 2021 par la plateforme Meetic, le nombre de messages échangés entre les célibataires sur l’application augmente d’environ 50 % le premier dimanche de l’année. (Crédit photo : Aline Richermoz)

Une enquête menée en 2021 par la plateforme Meetic révèle que l’hiver est le meilleur moment pour trouver l’amour en ligne. Thomas Vasseur, un étudiant québécois en administration de 21 ans, est inscrit sur plusieurs applications de rencontres. Pour lui, l’hiver est la saison la plus fructueuse pour draguer sur Internet.

Le premier dimanche de l’année est le meilleur jour pour la séduction en ligne. En 2021, Meetic, la célèbre application française de rencontres, a mené une enquête afin de déterminer le moment le plus propice pour trouver l’amour. Il s’agit en réalité du jour où chaque année, un pic de téléchargements et d’utilisation de l’application est recensé. D’après la plateforme, s’il y a plus de personnes connectées, il y a plus de choix et donc plus de chances de trouver un bon « match ». Cette année, la date fatidique est tombée le 2 janvier.

Thomas Vasseur utilise au quotidien deux applications de rencontres. Sur celles-ci, il a davantage de succès l’hiver que durant les autres saisons de l’année. « L’hiver fait en sorte que plus de gens sont actifs car les températures veulent que l’on ait que ça à faire », raconte le jeune Québécois qui s’est inscrit sur Tinder pour « tenter l’inconnu ». L’été, au contraire, serait la période au cours de laquelle Thomas Vasseur a le moins de succès en ligne. « Les gens sont dans un autre délire. Ils sortent, ils s’amusent, ils découvrent toutes sortes d’endroits et n’ont pas le temps d’être sur leur téléphone », poursuit le jeune homme.

« Avec l’arrivée d’une nouvelle année, on prend souvent du temps pour faire le bilan dans le but d’améliorer sa vie après le Nouvel An, en particulier en termes de romance », a déclaré sur LinkedIn Jess Carbino, sociologue de Tinder.

Le nouveau départ hivernal 

Où rencontrer l’âme sœur lorsqu’il fait moins 20 degrés ? Pour Thomas Vasseur, il est important de demander à l’autre s’il a une préférence. « Certaines préfèrent aller au restaurant, d’autres faire un tour de voiture ou bien faire une activité extérieure malgré la température », ajoute-t-il.

En 2021, le groupe Meetic a fait état d’une augmentation de 72 % du nombre d’inscriptions sur l’application le premier dimanche de l’année. De manière générale, l’ensemble des plateformes de rencontres constatent un pic de téléchargements après chaque Nouvel An. « C’est sûrement parce qu’ils ont envie d’un nouveau départ », réagit l’étudiant.

À l’inverse, une enquête statistique sur le réseau social Facebook a révélé, en 2016, que le douzième mois de l’année est celui où le nombre de séparations est le plus important. Durant sept ans, deux chercheurs britanniques, David McCandless et Lee Byron, ont analysé le nombre quotidien de mises à jour des statuts Facebook. Il s’avère que le 11 décembre est la date durant laquelle le plus grand nombre d’utilisateurs sont passés de « en couple » à « célibataire » sur le réseau social. « Ils se séparent avant Noël pour éviter de s’acheter des cadeaux », ironise Thomas Vasseur.