Crédit de la photo Jordan Proust
Crédit de la photo Jordan Proust

Québec – Les Remparts se sont brillamment qualifiés cette semaine pour la finale de la Coupe du Président, et ce pour la première fois depuis 2006. Pour les Wildcats, second de la saison régulière cette année et favoris pour la compétition, l’enchaînement des matchs au cours des  dernières semaines a eu un effet ravageur.

Les Remparts de Québec ont en effet remporté coup sur coup quatre victoires face aux prétendants de la Coupe du Président. Après avoir ramené deux solides victoires de leur déplacement à Moncton (4-1 et 4-3) dans les maritimes, les joueurs de la Capitale Nationale ont complété le travail en remportant leurs deux matchs de lundi et mardi soir.

Le match de lundi a été à sens unique devant un public de près de 8200 partisans. Les Remparts ont remporté ce match par la marque de 5 à 1. Ryan Graves en première période, Adam Erne en seconde période ainsi que Massimo Carozza, Kurt Etchegary et Zachery Moody en troisième période ont marqué durant ce match tandis que Kyle Tibbo des Wildcats a réduit le score pour Moncton en milieu de troisième période.

Lors du 4e match, les Remparts n’ont laissé aucune chance aux Wildcats devant plus de 8500 partisans. Au terme de la première période, les Chandails Rouges menaient déjà par 5-0 après un doublé d’Adam Erne, un doublé de Kurt Etchegary et un but d’Anthony Duclair. Les joueurs de Québec ont fait étalage de leur grand talent avec ce trio de joueurs en feu et un Zachary Fucale impérial dans les cages. Durant la seconde période, le jeu s’est équilibré mais cela n’a pas empêché le capitaine Kurt Etchegary d’inscrire son 3e but de la soirée, le 6e des Remparts. Mais le cauchemar ne s’est pas achevé là pour les Wildcats ! Vladimir Tkachev en a profité pour inscrire le 7e but des Chandails Rouges en 3e période.

Contre l’Océanic ?

Grâce à cette 4e victoire consécutive sur le score final de 7 buts à 0, les Remparts ont décroché leur billet pour une finale qui s’annonce somptueuse contre l’Océanic de Rimouski ou les Foreurs de Val-d’Or. Avant le 4e match de ce mercredi soir 29 avril, Rimouski est en avance 3-0 sur Val-d’Or.

Comme au tour précédant, les Remparts de Québec ont achevé leur série en quatre matches, leur procurant un temps de repos bien nécessaire. Durant les quatre matchs de cette série, l’entraîneur-chef Philippe Boucher a pu s’appuyer sur une équipe solidaire et particulièrement combattive pour s’offrir une place en finale !

En face, les Wildcats de Moncton, pourtant lauréats de la Coupe du Président en 2010, n’ont rien pu faire face à une équipe des Remparts tout simplement supérieure tant par son jeu que dans l’attitude. L’équipe de l’entraîneur-chef Darren Rumble a été méconnaissable. Les vacances vont permettre aux dirigeants de Moncton de préparer la prochaine saison avec sérénité.

Ce résultat des Remparts de Québec est d’excellent augure avant la finale qui devrait se jouer à partir de la semaine prochaine et qui s’annonce de haut niveau. Pour la première fois depuis 2006 et leur défaite en finale contre les Wildcats de Moncton, les Remparts ont la possibilité d’écrire leurs noms dans l’Histoire. Depuis 1976, jamais les Chandails Rouges n’ont pu remporter la Coupe du Président. Leurs partisans attendent ce titre depuis presque 40 ans.