La direction de la Boutique Imaginaire, spécialisée dans les jeux de société, a de nouveaux projets d’agrandissement dans son établissement du Boulevard Laurier à Québec. Bientôt, encore plus de jeux y seront disponibles. (Crédit photo : Francis Lapierre)

La forte hausse des ventes de jeux de table démontre que cette industrie vit actuellement son âge d’or. « Avec l’utilisation majeure des plateformes web, les gens désirent se rassembler et les jeux de société sont une solution simple et efficace », estiment Sébastien Tremblay, acheteur pour la boutique Imaginaire et Mathieu Ouellet, vendeur et spécialiste en jeux de société.

Plusieurs croyaient que l’arrivée de la technologie dans les foyers domestiques allait signer la fin des jeux de société. C’est plutôt l’inverse qui semble se produire. Depuis 2010, les ventes de jeux de table ont augmenté de plus de 40 %. Certains jeux se vendent même à des millions d’exemplaires à travers le monde.

Selon la firme de recherche en marketing ICv2, le marché du jeu de société a explosé au cours des sept dernières années pour devenir une industrie de plus d’un milliard de dollars. « Nous voyons très bien cet intérêt pour le jeu grandir dans notre boutique », affirme Mathieu Ouellet. « Il y a de cela deux ans, nous n’avions que deux rangées dédiées aux jeux. Maintenant, c’est presque un étage en entier qui lui est consacré », ajoute Sébastien Tremblay.

Ce divertissement bénéficie même à d’autres formes de commerces. De plus en plus de bars et de cafés se spécialisent dans le jeu. Ils offrent ainsi la chance aux consommateurs de s’initier sans débourser de grandes sommes. « Ils sont une ouverture pour plusieurs et représentent une bonne manière d’apprendre les jeux et d’y prendre goût », explique Sébastien Tremblay.

Kickstarter à la rescousse

La plateforme de financement web Kickstarter est l’une des raisons importantes de la croissance du passe-temps. Grâce à ce service, de nombreux projets sont lancés et permettent de faire découvrir les jeux. « Kickstarter apporte beaucoup au marché du jeu puisqu’il permet à de petites productions d’obtenir de grands budgets et ainsi améliorer la qualité du produit final », avance Mathieu Ouellet.

En 2014, plus de 52 millions de dollars ont été investis sur Kickstarter afin d’encourager les créateurs de jeux de société. Certains projets tels que Exploding kittens ont amassé plus de 8 millions de dollars pour leur réalisation.

Toutefois, tout n’est pas parfait dans cette industrie. Alors que le marché grandit, certaines grandes compagnies n’ont pas tardé à s’établir et à prendre le contrôle du secteur. Par exemple, l’éditeur Asmodee ne cesse de prendre de l’envergure sur le marché. Au cours des dernières années, l’entreprise a acheté plusieurs autres éditeurs à travers le monde.

« Il ne s’agit pas d’une bonne chose pour le marché. Cette concentration permet à Asmodee de gonfler les prix sur ces produits. Nous pouvons déjà le voir avec certains produits que nous vendons », dit Mathieu Ouellet. Le consommateur est rarement gagnant lorsque l’on observe une concentration aussi forte.

Il sera alors très intéressant de suivre le développement de ce marché. En effet, l’industrie du jeu de société ne semble pas ralentir. « Il y aura toujours un besoin pour les jeux de société puisqu’il s’agit d’un outil incroyable pour se réunir », conclut Mathieu Ouellet.