Exemplaire : Média-école des étudiants en journalisme

Média-école des étudiants en journalisme

La double peine des victimes d’actes criminels

28 avril 2020 - 11:17

Les commentaires concernant l’IVAC sur la page d’avis de GOOGLE ne sont pas flatteurs pour l’institution. Plusieurs membres critiquent les changements trop fréquents d’intervenants et d’autres, dénoncent le manque de retours d’appels. (Crédit image : Erika Bisaillon)


Erika Bisaillon

QUÉBEC – Les victimes d’actes criminels sont souvent qualifiées de doubles victimes lorsqu’elles traitent avec l’IVAC, l’instance chargée de leur soutien. Ces dernières éprouvent bien des difficultés à obtenir un rendez-vous en consultation privée chez un psychologue qui accepte les mandats octroyés par l’organisme. Par conséquent, l’accessibilité des services psychologiques offerts par l’IVAC semble avoir des lacunes. Erika Bisaillon fait le point.

L’Exemplaire · La double peine des victimes d’actes criminels – Par Erika Bisaillon