Exemplaire : Média-école des étudiants en journalisme

Média-école des étudiants en journalisme

La Cité Médicale de Québec s’adapte au trop-plein hivernal

29 janvier 2020 - 10:43

Selon le site du ministère de la Santé, sur les sept « super-cliniques » de la capitale, seule MA clinique Lebourgneuf accompagne La Cité médicale au sein du programme d’hiver (Crédit photo : Rachel Rodrigues).


Rachel Rodrigues

La Cité Médicale de Sainte-Foy à Québec étend ses disponibilités de consultation sans rendez-vous jusqu’au 31 mars pour s’adapter à l’explosion de demandes. Face aux frustrations des patients, la « super-clinique » entend bien soulager les urgences pour la période hivernale, qui s’annonce rude. Avec organisation et méthode.

Les bottes sont chaussées, les bonnets bien vissés, l’écharpe est nouée et les gants enfilés. La parure de l’hiver est de sortie et les habituels virus qui vont avec aussi. Grippe, gastro, ou gros rhume : en cette période, tout est prétexte pour aller consulter. Au deuxième étage du centre commercial Place de la Cité, des familles, des poussettes, des personnes âgées et des gens pressés se bousculent. C’est mardi et comme chaque début de semaine, il y a foule à la Cité Médicale. Dans la salle d’attente, la moitié des places assises sont occupées tandis qu’une voix automatisée appelle, à intervalles réguliers, les patients à rejoindre leurs salles respectives.

Mais malgré l’affluence, tout semble bien organisé, comme raconte un patient, après sa consultation : « J’avais pris rendez-vous pour 10h25 hier sur le site. Je me suis présenté ce matin et j’ai été reçu tout de suite pour une évaluation. Sûrement qu’ils font le tri à ce moment-là entre ce qui est le plus urgent et ce qui l’est moins. Ça a pris une heure en tout, c’est raisonnable. »

Cela fait un an que la ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann, a annoncé sa volonté de mettre en place des « cliniques d’hiver » afin de donner la possibilité aux personnes ne disposant pas de médecin de famille de consulter en cas de grippe ou de gastro-entérite. Pour la deuxième année consécutive, La Cité Médicale a choisi d’ajouter des disponibilités pour l’accueil des patients sans rendez-vous et est également en étroite collaboration avec les services d’urgence de la ville afin d’éviter les débordements, explique la coordinatrice de la clinique : « Les urgences nous envoient des patients tous les jours. Entre 3 et 6, mais en réalité, c’est toujours 6 », admet-elle en souriant.

Faire oublier le temps d’attente

Sur un total de 28 médecins de famille travaillant à La Cité Médicale, 26 participent au programme de la clinique d’hiver, en proposant des consultations sans rendez-vous. Un investissement essentiel si on considère le changement de paradigme qui s’opère dès que l’hiver pointe le bout de son nez, raconte Maude Bilodeau-Vézina, secrétaire à la Cité Médicale : « Les gens consultent énormément en hiver, beaucoup plus que le reste de l’année. Avec l’augmentation des cas de grippe, l’inquiétude grimpe : les gens veulent tout de suite s’assurer que ce n’est pas plus grave. »

Un afflux de patients pas toujours simple à gérer : « On reçoit des appels tous les jours de la part de personnes qui ne parviennent pas à trouver de rendez-vous sur Québec, et on ressent leur frustration, raconte Maude Bilodeau-Vézina. À l’heure actuelle, on n’est pas capables d’épuiser la demande. »

Afin de faciliter la prise de rendez-vous, la Cité Médicale a mis en place depuis septembre un système permettant aux patients d’aller où bon leur semble jusqu’au moment de leur consultation. « Je viens de découvrir ça ce matin. C’est mieux, comme ça on a pas besoin de rester 5 heures dans la salle d’attente, comme c’était le cas avant ! », explique une patiente qui sort, tout sourire, de sa consultation, sa fille de 4 ans dans les bras. C’est déjà ça de gagné pour elle qui raconte qu’à tous les coups, elle sera de retour dans deux semaines !