Exemplaire : Média-école des étudiants en journalisme

Média-école des étudiants en journalisme

Dekhockey : en route vers les séries

27 mars 2019 - 15:41

Andréane Bouchard est confiante à l’approche des séries et croit que son équipe a de grandes chances de remporter l’or. (Crédit photo : Laurence Bouillon)


Laurence Bouillon

La saison hivernale de la ligue Dekhockey de La Capitale tire à sa fin : les séries éliminatoires débuteront en avril et les équipes sont fébriles à l’idée de remporter la victoire. Andréane Bouchard, joueuse de niveau F-4 dans la division féminine, fait partie de l’équipe des Shakins qui est présentement en tête du classement. Pour elle, l’arrivée des séries est une source de motivation et une raison de plus de se démarquer.

Pendant une période de deux à trois semaines, toutes les équipes de la ligue Dekhockey de La Capitale s’affronteront jusqu’à la grande finale afin de déterminer laquelle remportera la première place pour la saison d’hiver qui a débuté en octobre dernier. Ayant gagné presque toutes les parties menées jusqu’à présent, les Shakins visent la victoire : « Cette année, sur 21 matchs joués, on en a gagné 19, donc on est en très bonne position pour les séries et comme on a déjà gagné l’an passé, on est très confiantes de gagner à nouveau cette année », affirme fièrement Mme Bouchard.

La ligue Dekhockey de La Capitale se situe à Chauveau dans un centre réservé à ce sport. L’établissement, qui est le plus grand de sa catégorie à Québec, contient trois surfaces intérieures sur lesquelles des parties ont lieu chaque jour pendant l’hiver. Pour l’équipe des Shakins, c’est un total de deux parties par semaine qui sont jouées durant la saison : « On n’a pas d’entraînement, juste des matchs », raconte la joueuse.

Son équipe fait partie de la catégorie F-4, une des douze catégories de la ligue de Chauveau et le plus haut niveau féminin de cette ligue. C’est un total de onze équipes qui composent le F-4 et qui prendront part aux séries. Celles-ci commenceront à la fin de la saison régulière qui se terminera dans les prochains jours.

Les Shakins sont actuellement premières au classement dans leur catégorie et elles souhaitent maintenir cette position pour obtenir le prix réservé à l’équipe gagnante : un montant d’argent qui sert à financer l’inscription pour l’année à venir, ce qui permet aux joueuses de prendre part à la prochaine saison.

Des séries propres à chaque ligue

Plusieurs séries éliminatoires ont lieu en simultané car chaque emplacement de dekhockey de la ville a sa propre ligue : d’autres secteurs comme Charny, Beauport et St-Isidore « tiennent aussi leurs séries à cette période de l’année, puisque la prochaine saison commence à la fin d’avril pour toutes les ligues », mentionne Andréane Bouchard.

Cette dernière est une vraie passionnée de dekhockey : en plus des Shakins, elle joue dans trois autres équipes de niveaux différents entre F-3 et F-6. Faire partie d’autant d’équipes implique qu’elle est particulièrement occupée présentement : « Les séries qu’on s’apprête à entamer en avril avec les Shakins ne concernent que Chauveau, tandis qu’à Charny par exemple ils sont déjà dans les séries et qu’à St-Isidore ça commence lundi prochain », explique Andréane Bouchard. Pour les prochaines semaines, elle circule donc entre les différents centres de dekhockey de la ville en espérant que ses équipes remportent les honneurs dans leurs ligues respectives.

Il ne reste plus que quelques parties régulières aux Shakins avant d’entamer les séries. (Crédit photo : Laurence Bouillon)

L’équipe des Shakins étant déjà première au classement, ses joueuses s’attendent à bien performer aux séries et à conserver leur titre. (Crédit photo : Laurence Bouillon)