Anne-Frédérick Lambert-Slythe avec la naloxone, l’antidote prisé par les intervenants pour lutter contre les surdoses. (Crédit photo : Steve Carignan)

QUÉBEC – La qualité des drogues retrouvées dans la Capitale-Nationale met en péril la sécurité des toxicomanes. Beaucoup de ces drogues sont contaminées avec des opioïdes, ce qui augmente le risque de surdoses. Plusieurs intervenants sur le terrain remarquent la dégradation des substances et tentent de remédier au problème.